logotype
image1 image2 image5 image6 image7 image8 image9 image10

Communiqué de presse

Deux oui et liberté de vote pour le PCSI Jura

En présence d’une quarantaine de membres, le PCSI a tenu jeudi dernier à Porrentruy sa première assemblée générale de l'année dont l'objectif était de prendre position sur les objets fédéraux soumis le 12 février prochain.

Les enjeux de la loi sur la réforme de l'imposition des entreprises (RIE III) ont été présentés par M. François Froidevaux, chef du Service des contributions. Les débats qui ont suivi portaient essentiellement sur les conséquences au niveau des recettes fiscales cantonales et communales. Des interrogations ont également été émises au sujet des entreprises concernées actuellement par les "statuts spéciaux", avec notamment le risque de voir ces dernières quitter le Jura si le taux d'imposition proposé par le canton leur était défavorable. Cet aspect clé du taux d'imposition cantonal n'a toutefois pas pu être abordé concrètement car le Gouvernement jurassien ne s’est pas encore prononcé. Bien que les voix qui se sont exprimées penchaient plutôt vers un refus de la réforme, c’est au final la liberté de vote qui a été choisie par une large majorité de l’assemblée, en l’absence d’informations plus précises.

En ce qui concerne l'arrêté fédéral pour la création du fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération "FORTA", le PCSI l'a accepté à une très large majorité après avoir pris connaissance des bénéfices directs et indirects qu'en tirera le canton du Jura.

Finalement, les personnes présentes ont également accepté à une très large majorité et sans discussion l'arrêté fédéral concernant les naturalisations facilitées des étrangers de la troisième génération.

PCSI Jura

Communiqué de presse Assemblée générale du PCSI du jeudi 12 janvier 2017

Résolution unanime du PCSI pour l’accueil de MOUTIER !

 

Réuni en assemblée générale hier soir à Porrentruy, le PCSI Jura, représenté par plus d’une quarantaine de militants et sympathisants, a pris connaissance du message du Gouvernement jurassien en vue du vote d’appartenance cantonale de la ville de Moutier le 18 juin prochain.

Premier parti jurassien à s’engager pour l’indépendance du Jura dans les années 50, le PCSI Jura a réaffirmé son indéfectible attachement à la cause jurassienne en adoptant à l’unanimité des membres présents une résolution de soutien à l’accueil de Moutier dans le Canton du Jura.

C’est donc avec ferveur et enthousiasme que les militants chrétiens-sociaux du Jura ont pris connaissance du message du Gouvernement jurassien visant à accueillir dans les meilleures conditions la ville de Moutier dans la famille jurassienne. Le PCSI Jura espère vivement que les Prévôtoises et les Prévôtois décideront de rejoindre le Jura et se dit prêt à tout mettre en oeuvre pour que le OUI l’emporte le 18 juin 2017 et que Moutier, ville jurassienne devienne une réalité.

Parti Chrétien-Social Indépendant du Jura

Files:
Communiqué de presse 12 janvier 2017

Communiqué de presse

Assemblée générale du PCSI, le jeudi 12 janvier 2017

Date 13-01-2017 Filesize 329.86 KB Download 73

Communiqué de presse

Assemblée générale du PCSI du jeudi 27 octobre 2016

Le PCSI favorable à sortir rapidement du nucléaire


Réunis jeudi soir à Courroux, les membres du PCSI ont écouté les arguments des promoteurs de l’initiative « Sortir du nucléaire » présentés par le coordinateur romand de la campagne M. Ilias Panchard. L’âge des centrales (parmi les plus vieilles du monde encore en activité), les dangers de l’atome (avec le rappel du drame de Tchernobyl et de Fukushima), le fait que l’électricité produite par les centrales soit chère et que ces installations ne sont pas rentables figurent parmi les arguments démontrés par l’orateur.

L’eau (énergie hydraulique), le soleil, le vent, la biomasse, le bois, la géothermie sont avancés pour combler le manque de production d’électricité nucléaire et devraient suffire. « La Suisse a largement le potentiel de produire toute l’électricité dont elle a besoin ! », a plaidé M. Panchard.

Si des craintes se sont exprimées, non pas sur la sortie programmée du nucléaire souhaitée par tous les militants, mais plutôt sur l’accélération de cette sortie demandée par l’initiative et ses conséquences sur un possible approvisionnement à l’étranger, c’est à une quasi- unanimité que la quarantaine de membres présents a adopté la recommandation de voter OUI à l’initiative « Sortir du nucléaire », avec quelques rares oppositions et abstentions.

L’occasion était ensuite offerte aux militants, qui ne se sont pas privés de cette opportunité, de questionner le Ministre David Eray et les députés sur l’avancement de certains dossiers (économies d’énergie, la Poste, les BKW, Moutier, etc.) ou pour leur suggérer divers sujets de réflexion. Sur l’annonce récente du Géant jaune, les militants du PCSI Jura ont rappelé leur attachement au maintien d’un service public fort dans le Jura.

Enfin il y été annoncé que la prochaine assemblée cantonale aura lieu le 12 janvier 2017 en Ajoie.

PCSI Jura

 

 

Le PCSI Jura fête ses 60 ans et l’indépendance jurassienne


Tout un symbole ! Le Parti Chrétien-Social Indépendant (PCSI) du Jura a choisi la date de commémoration de l’indépendance jurassienne pour marquer ses 60 ans d’existence. Cette date n’avait pas été choisie par hasard par les instances du PCSI qui ont rappelé le rôle de pionnier du parti en faveur de l’indépendance jurassienne.


Réunies à la cabane forestière de Cornol sous un soleil de plomb, près de 150 personnes ont participé à cet anniversaire qui se voulait avant tout convivial. Le PCSI Jura a d’ailleurs décidé de rendre cette rencontre du 23 Juin désormais annuelle pour ses membres et sympathisants.


Après un rappel historique de la création du PCSI tout d’abord au Noirmont en 1956, puis sur le plan cantonal en 1957, le président cantonal Thomas Schaffter a rappelé les nombreux combats qui ont été menés par le PCSI dans les domaines sociaux et environnementaux. « Dans la politique jurassienne, le PCSI est et a toujours été une plate-forme indépendante de dialogue, à la recherche d’un consensus intégrant justice sociale et prospérité de notre Canton. Les Jurassiennes et les Jurassiens l’ont bien compris en nous confiant un nouveau siège au sein du Gouvernement ».


Présent également ce jeudi à Cornol, le ministre David Eray a rappelé son attachement et celui du Gouvernement jurassien à tout mettre en oeuvre pour favoriser la venue de la Ville de Moutier et d’autres communes de sa couronne dans le Canton du Jura. C’est en entonnant la Rauracienne que les militants et sympathisants PCSI ont clos la partie oratoire.

 

 

Communiqué de presse – mercredi 11 mai 2016

Le PCSI s’est réuni en assemblée mardi soir à Bassecourt en vue de se déterminer sur les votations qui seront soumises au peuple le 5 juin prochain. La quarantaine de personnes présentes s’est prononcée sur les objets fédéraux et cantonaux après la présentation et l’ouverture du débat sur chacun d’entre eux.

Ainsi, pour les objets fédéraux, l’assemblée recommande d’accepter la loi sur l’asile, la loi fédérale sur la procréation médicalement assistée, ainsi que l’initiative pour un revenu de base inconditionnel (RBI). Pour ce dernier objet, c’est « l’opportunité humaniste » et le caractère original d'un nouveau modèle de société proposés par l’initiative qui l’ont emporté sur les conséquences financières pourtant encore floues.

Le PCSI recommande également de refuser l’initiative pour un financement équitable des transports ainsi que l’initiative « pro service public », qui selon les conclusions tirées après d’intenses discussions, pointe un réel problème mais ne convainc pas dans la manière d’y remédier.

Enfin, le parti recommande d’accepter la modification de la Constitution jurassienne visant à faire passer de 8 à 5 le nombre de communes pouvant demander un référendum ou faire usage du droit d’initiative.

PCSI Jura

 

Sous-catégories

2017  PCSI  ©